Les stickers muraux : la bonne idée du mois !

l'autocollantComme je ne suis pas ce que l’on pourrait appeler une bricoleuse, les grands travaux de décoration ne sont pas trop faits pour moi. Je ne dis pas non à une petite retouche de peinture ici et là, mais ça s’arrête là alors, quand j’envisage de booster la décoration intérieure de mon appart, cela passe par des solutions fastoches qui ne prennent pas trop de temps, qui ne me pompe pas mon énergie et qui se veut accessible et à cet effet, j’ai retenu les stickers muraux, des planches d’autocollants qui se posent aussi facilement qu’elles ne se décrochent du mur ! Un bon plan que je tenais à vous partager aujourd’hui !

Une pose en trentaine de minutes

Je tiens à vous le préciser, ce n’est pas aussi aisé que vous pouvez le penser ! En effet, il vous faudra d’abord repérer l’endroit qui va accueillir l’autocollant adhésif et s’assurer que le pan de mur ou la partie du carrelage retenue dispose de l’espace idéal pour accueillir le motif. Il convient ensuite de découper le motif à même la planche et de s’assurer qu’aucun rebord ne soit atteint. Pour le décoller, commencez par les extrémités en allant vers l’intérieur d’un geste vif et rapide. Lors de la pose, assurez-vous que le motif soit bien droit et centré et que le motif ne présente aucun pli au risque de faire mauvais effet. Je me suis notamment servie d’une spatule afin que l’autocollant ne gondole pas.

Un déco neuf à petit prix !

jolie fleurCe que j’aime avec les stickers muraux, c’est que l’on n’a pas à passer des heures dessus et que le rendu est tout de même chic. Veillez toutefois à accorder la couleur des motifs à celle du mur qui va les accueillir, l’idéal est d’opter pour un contraste de couleur. Ainsi si le mur est de nuance assez sombre, les motifs devront être choisis dans des teintes claires et vice-versa. Et si vous souhaitez changer de style, il vous suffira de décoller l’autocollant du bout des ongles ou avec un petit couteau. Et à moins d’opter pour des autocollants réutilisables, il faut savoir qu’une fois que le sticker est décollé du mur, il ne pourra plus être réutilisé.

En somme, c’est une alternative intéressante pour les petits budgets et toutes celles qui recherchent un moyen de booster son décor intérieur sans avoir à opérer des changements de taille. Pour ce qui est des prix, l’on peut aisément en trouver de bonnes qualités à moins de cinquante euros alors, pourquoi encore hésiter ? Sur http://www.popstickers.fr/9-stickers-fleurs, vous trouverez aisément des motifs tendances. Pour ma part, j’ai trouvé des stickers fleurs représentant une branche fournie avec de petits oiseaux que j’ai choisi de poser sur un pan de mur de mon salon pour un rendu magnifiquement chic !

En direct

Zed ProductionCette forme de distribution porte sur des forces de vente différentes, selon les éditeurs. Des indépendants comme Proserpine, René Chateau ou Fil à Film ne pratiquant que la vente, ne s’adressent donc qu’aux grandes surfaces ou magasins spécialisés et distribuent eux-mêmes leurs produits. Les autres indépendants et les majors pratiquent à la fois vente et location, envoient des représentants dans toute la France pour proposer leurs produits ou font appel à des grossistes (surtout sur le locatif et auprès des vidéoclubs) et enfin les petits éditeurs qui ne possèdent, comme les éditions Montparnasse ou Zed Production, aucune force de vente et qui confient la distribution de leurs produits à un éditeur-distributeur important ou à des grossistes.
La raison en est simple, le volume de sortie de leurs produits étant, en effet, trop restreint, ce dernier ne justifierait en rien l’investissement et le coût de gestion que nécessite la distribution directe. Laquelle séduit beaucoup aujourd’hui, en effet, la perspective de défendre « directement » son produit auprès des clients étant beaucoup plus rassurante que de s’adresser à des intermédiaires du type Cogedep ou autres.